Qui nous sommes

La Table de planification régionale (TPR) de Champlain pour la santé des personnes trans, non-binaires, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre est une coalition de membres de la communauté et de prestataires de soins qui œuvrent à améliorer la santé des personnes trans, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre dans la région d’Ottawa.

La vision de la TPR est de s’assurer que les personnes trans, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre de tous âges de la région de Champlain ont accès en temps opportun à des soins de santé et de transition qui sont adaptés à leurs besoins, leur genre et leur culture, à des services et à des programmes de santé mentale, de toxicomanie et de troubles concomitants, et à des services sociaux dans toute la région de Champlain. Notre vision est que les soins de santé physique et mentale et les services sociaux répondent aux divers besoins des personnes trans, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre, au moment et à l’endroit où elles en ont besoin.

La TPR a été
fondée en 2016.

La TPR a été fondée en 2016 grâce à une collaboration unique entre des personnes trans et de diverses identités de genre et des professionnels de la santé et des services sociaux, avec le soutien du Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain.

Les membres actuels de la TPR comprennent le Centre de santé communautaire du centre-ville (CSCC), le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, Services à la famille Ottawa, Santé Ontario Est, l’Hôpital Royal Ottawa, le Centre de santé communautaire de Seaway Valley, le Bureau des services à la jeunesse d’Ottawa et sept personnes trans, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre.

Nos valeurs

Les efforts de la TPR sont guidés par des consultations auprès de membres des communautés trans, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre. 

Notre Table consultative communautaire (TCC) fournit des réflexions sur nos priorités et nos activités, soutient nos activités d’engagement communautaire et entreprend d’autres initiatives liées à la santé des personnes trans et de diverses identités de genre dans la région de Champlain.

La TPR s’engage à s’assurer que ses membres proviennent de divers horizons au sein des communautés trans, bispirituelle, intersexe et de diverses identités de genre. En particulier, nous recherchons la participation de personnes autochtones, de personnes noires, de personnes racialisées non noires et non autochtones, de francophones, de personnes nouvellement arrivées au Canada, de personnes handicapées, de jeunes et de personnes âgées. 

Toutes les décisions importantes de la TPR seront prises selon un modèle collaboratif qui garantit que toutes les personnes qui siègent à la TPR auront leur mot à dire. 

La TPR s’engage à mener toutes ses activités de façon transparente et responsable. Les procès-verbaux de nos réunions seront facilement accessibles et nous nous engageons à offrir à la communauté trans, bispirituelle, intersexe et de diverses identités de genre des mises à jour sur notre travail et des occasions de fournir des commentaires sur notre rôle, notre approche et notre direction au moins deux fois par année. 

Consultez les procès-verbaux de nos réunions    Nous joindre

Puisque nous reconnaissons la valeur des apports, des connaissances et de l’engagement des membres de la communauté, ainsi que les barrières systémiques auxquelles se heurtent les personnes trans, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre, nous verserons une rémunération équitable aux membres de la communauté qui siègent à la TPR. 

Le RPT exerce ses activités sur un territoire algonquin non cédé, connu sous le nom colonial de région de Champlain. La TPR s’engage fermement à intégrer dans ses activités la compétence culturelle autochtone et la reconnaissance de l’histoire, des cultures et des expériences autochtones. La TPR souhaite œuvrer à faire avancer la vérité et la réconciliation avec les peuples autochtones.

La TPR s’engage à travailler de façon à combattre le cissexisme, le racisme, le sexisme, le capacitisme, le colonialisme, le classisme, l’hétérosexisme, ainsi que la stigmatisation, l’effacement et l’invalidation des corps intersexués, et à reconnaître la nature interconnectée des différentes formes d’oppression. La TPR s’engage à collaborer avec divers groupes des communautés trans, bispirituelles, intersexuées et de diverses identités de genre, et à mener ses activités de façon à valoriser et à reconnaître les personnes qui subissent différentes formes d’oppression. 

La TPR s’engage à embaucher des personnes trans, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre chaque fois que c’est possible, pour tout poste lié à ses activités ou en découlant.  

La TPR affirme que la seule personne capable de connaître son genre ou son sexe est l’individu en question, et que les personnes trans, bispirituelles, intersexes et de diverses identités de genre ont le droit fondamental de décider pour elles-mêmes lorsqu’il s’agit de services sociaux et de santé. 

La TPR s’engage à garantir l’accessibilité de toutes ses activités. Cela comprend l’accessibilité physique des espaces utilisés, ainsi que l’accessibilité de la langue, des actions et de la documentation utilisées dans nos réunions et nos communications avec le public.

La TPR s’engage à respecter la confidentialité de manière intentionnelle. Sauf indication contraire, toutes les informations personnelles sont confidentielles. Puisque les informations des organisations sont parfois confidentielles, les prestataires de services indiqueront quand cela est le cas, et tous les membres de la TPR demanderont des éclaircissements au besoin. Nous reconnaissons que le travail de la TPR est souvent difficile et que ses membres auront parfois besoin d’aide afin de pouvoir accomplir leur travail. Nous convenons que cela se fera de façon à protéger les noms et les renseignements des personnes et organisations en question. Dans tous les cas, tout ce que nous partageons en dehors de la TPR le sera en vue de soutenir, et non de miner, le travail de la TPR et des partenaires qui en font partie.